Bing devance Yahoo et s’attaque au leader incontesté

Le 18 janvier 2012 par Sebastien

Bilan clics 2011 aux Etats-Unis avec 2 milliards de recherches en ligne de plus et surtout le moteur de recherche Bing qui grignote des parts de marché à Google. En novembre, le moteur de recherche de Microsoft a ainsi progressé de 3,2 points par rapport à l’année précédente pour dépasser les 15 % de part de marché. De son côté, Google a enregistré un léger recul de 0,8 point mais reste au-delà des 65 %. Enfin Yahoo est le grand perdant en enregistrant le plus fort recul annuel.

Cette nouvelle distribution des cartes a eu lieu dans un contexte de croissance mais ce basculement sur le marché américain est surtout le fruit du partenariat conclu en 2009 entre Microsoft et Yahoo. Leur accord de dix ans prévoyait de confier la gestion des liens sponsorisés à Yahoo tandis que Microsoft s’attaquait à développer la technologie des moteurs. À l’époque, la part de marché de Yahoo dépassait les 19 % quand Microsoft était à peine au-dessus des 8 %.

Leur partenariat n’aura définitivement profité qu’à Bing et faute de résultats en matière de recettes publicitaires, l’ex-DG de Yahoo, Carol Bartz, avait décidé en avril 2011 de suspendre le déploiement à l’international de l’accord. En revanche, Bing a traité l’équivalent de 30 % des recherches sur Internet effectuées aux États-Unis, si on inclut les recherches effectuées sur Yahoo et il en a profité pour inverser le rapport de force entre les deux services.

Alors que les études prévoient de grands changements pour l’année à venir, Google et Microsoft ont mené une guerre de position dans la recherche en ligne tout au long de l’année mais chacun espère trouver l’innovation qui changera la donne en 2012. Plus de concurrence entre eux deux est aussi une bonne nouvelle pour les utilisateurs puisque cette lutte donnera probablement lieu à plus d’innovation et au développement des fonctionnalités.

Les ouvertures réalisées par Microsoft cette année avec les Facebook et Twitter ont permis à  Bing d’offrir une meilleure intégration avec les médias sociaux et Microsoft a également gagné en termes de mouvements stratégiques avec les terminaux iOS ou la console de jeux Xbox. Les fonctionnalités de Bing se sont par ailleurs affirmées comme une alternative plus agréable et plus intéressante à Google Search.

Personnellement, j ai déjà basculé vers Bing !

Sébastien- Rédacteur référencement naturel

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

À propos de l'auteur : Sebastien

Une réponse à Bing devance Yahoo et s’attaque au leader incontesté

  1. « moteur de recherche Bing qui continue de grignoter des parts de marché à Google »

    On ne voit pas la même analyse sur http://www.comscore.com/Press_Events/Press_Releases/2012/1/comScore_Releases_December_2011_U.S._Search_Engine_Rankings

    Tant que Microsoft ne fera pas un modèle adsence, bing n’intéressera pas les acteurs du web (agence web, bloggeur, freelance….)et ne pourra pas augmenter son trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>