Le Domain Authority est une note sur 100 établie par la société MOZ afin de définir la « force » de votre site. Plus votre note est élevée, meilleures sont les chances d’être bien classé dans les résultats naturels de Google.Généralement à partir d’un DA de 50, l’autorité du domaine d’un site est considérée comme forte. Des sites comme : Facebook (100), Le Monde (100), pfg.fr (38).

Il faut savoir que l’échelle algorithmique est de 0 à 100, donc il est plus facile pour un site web de faire un bon de 10 points entre 20 et 30 qu’entre 60 et 70. Autrement dit : plus votre site gagne en force, plus il devient difficile de faire de gain supplémentaire. En règle générale, pour une PME avec un DA de 30 ou plus, il est efficace de mettre des actions SEO en place.

Comment est calculé le Domain Authority ?

Parmi les principaux critères pour calculer le DA, on trouve la qualité et la quantité de liens qui pointent vers votre site web. Autant que possible, nous essayons de privilégier des liens de qualité, provenant de site ayant un DA supérieur au vôtre et dans la même thématique. Les liens doivent donc être contextualisés et pour cela le site référent doit publier un article structuré comportant une ancre point votre nom de domaine. Cette même ancre doit faire référence à votre marque ou à un mot-clé important pour votre stratégie de positionnement.

Cette stratégie d’acquisition de liens fait partie de Netlinking, élément primaire du web (d’où le surnom donné « La Toile »). Enfin, le netlinking est interne et externe. Ainsi, la puissance des moteurs de recherches comme Google est de proposer un classement de plus en plus personnalisé des sites en fonction de leurs pertinences relatives correspondant à la requête de l’internaute.

Si vous avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à contacter notre équipe si vous avez besoin d’un devis, d’un audit ou de plus amples informations.

Tous les conducteurs savent qu’il est de plus en plus difficile de garer son véhicule dans une grande ville. C’est pour enrayer le problème qu’est né Q-Park, un site de réservation de place de parking pour plus de 70 villes en France. C’est dans l’optique d’optimiser ses ventes que le deuxième opérateur de stationnement en Europe a choisi de faire confiance à Just Search.

Le challenge

Face à un marché de plus en plus concurrentiel, l’enjeu était d’offrir une grande visibilité au site de l’entreprise Q-park tout conservant la croissance de nos indicateurs de performances. Notamment le plus important ROI face aux nouveaux acteurs du marché.

La stratégie

Bien sûr, pour un souci de confidentialité, il est impossible de vous dévoiler l’intégralité de notre stratégie. Sachez tout de même qu’afin de réaliser des résultats performants, il a fallu se focaliser sur un moyen de générer du trafic hyperqualifié.

Les résultats

Le chiffre d’affaire du site, toutes sources confondues, a fortement progressé en l’espace d’un an. Parmi cette nette progression, on a pu noter que les campagnes Adwords représentaient un pourcentage non négligeable du chiffre d’affaires. De plus, les faibles CPC nous ont permis d’acquérir des coûts d’acquisition très en deçà des résultats escomptés.

Si vous avez aussi besoin qu’on apporte la même attention à vos leviers d’acquisition, n’hésitez pas à contacter notre équipe si vous avez besoin d’un devis, d’un audit ou de plus amples informations.

Kit Utilitaire est un site spécialisé dans l’aménagement et l’équipement de véhicules utilitaires. C’est dans le but de booster ses ventes face à un marché toujours plus concurrentiel, que l’entreprise a commencé à faire appel à Just Search en 2016.

Le challenge

Face aux nouvelles règles d’affichage des annonce Google, dans un secteur d’activité où la concurrence est toujours en hausse, le site a enregistré une augmentation de 50% du CPC et un volume de recherche en baisse de 15%. Notre problématique était alors de réussir à améliorer le retour sur investissement des campagnes de notre client et ce, à budget constant.

La stratégie

Pour y parvenir, il a donc fallu éliminer les visites inutiles en générant du trafic plus qualifié tout en entraînant une baisse de 33% de visites. Cette nouvelle stratégie s’est montrée payante : on a noté une nette amélioration du taux de rebond et une optimisation du ROI à hauteur de près d’un tiers.

Les résultats

Les résultats furent au-delà de nos estimations : le chiffre d’affaire du site a progressé de 28 % par rapport à janvier 2016 avec un budget dépensé toujours à budget identique. À noter, les moteurs de recherche Bing et Yahoo ont aussi généré des ventes.

La Direction de Kit Utilitaire a salué notre « gestion de campagne affûtée » qui a permis d’éliminer les visites inutiles.

Si vous souhaitez aussi transformer vos campagnes, n’hésitez pas à contacter notre équipe si vous avez besoin d’un devis, d’un audit ou de plus amples informations.

Depuis quelques années, autant en BtoB qu’en BtoC, le nombre d’experts du contenu a augmenté en flèche. Même si on retrouve de nombreux Inbound Marketeurs sur internet (16.2 millions de résultats sur Google et 4 000 profils en France).

Seulement, la quantité n’est jamais synonyme de qualité. Dès 2012, de nombreuses études portaient à croire que c’était la quantité du contenu qui comptait. Car en réalité, si on veut le rendre plus visible, mieux référencé, c’est bel et bien la taille qui compte. Alors, pour mieux comprendre la qualité d’un contenu, il faut se pencher plus sérieusement sur le SEO.

Qu’est-ce que le SEO ?

Pour ceux qui ne maîtrisent pas encore le langage du web, le SEO (search engine optimisation) est l’ensemble des techniques mises en place afin d’améliorer le trafic d’un site à partir des résultats de recherche organique de moteurs de recherche. Il y a 6 ans, une étude publiée sur Quick Sprout indiquait déjà que les contenus plus longs étaient bien mieux positionnés, convertissaient mieux et que les leads qui venaient des contenus les plus longs étaient de meilleure qualité.

Le contenu avant tout

Cette étude a analysé les 10 premiers résultats sur des milliers de requêtes. On a pu constater que tous les contenus de la première page avaient chacun plus de 2 000 mots. D’après l’analyse de l’équipe qui a réalisé l’étude, Google ne n’a pas de préférence face à la longueur : c’est l’internaute qui la préfère. Dans la réalité des choses, on fait plus facilement un lien vers un contenu long que vers un contenu court. Aussi, les experts ont pu analyser un rapport entre le nombre de mots et le nombre de tweets ou de likes obtenus. En moyenne, les articles rédigés avec plus de 1 500 mots obtiennent 68% de tweets et 23% de likes en plus que les autres.

Autre constat : les recherches de moteurs de recherche sont de plus en plus longues.

Alors que les requêtes de 2-3 mots sont en baisse, on peut voir que celles de 4-5 voire de 8 mots sont en forte hausse. Plus on a de contenu sur un page, plus on est susceptible de se positionner sur ce qu’on appelle « la longue traîne » (l’ensemble des requêtes qui sont peu recherchées et qui génèrent chacune peu de trafic). Ces requêtes de longue traîne sont moins concurrentielles car il y a de moins en moins de sites cherchent à les cibler. Comme il est plus facile de chercher à s’y positionner, le trafic généré par ces requêtes convertit généralement mieux.

En 2016, Brian Dean a analysé 1 million de résultats de recherche Google. Son étude a confirmé que la quantité du contenue assure un meilleur classement. Aussi, les liens venant de sites extérieurs ne sont pas à prendre à la légère. N’hésitez pas à contacter l’équipe de Just Search pour mener à bien vos contenus.

Google vient d’annoncer une prochaine mise à jour de ses algorithmes : à partir du mois de juillet prochain, les pages dont le temps de chargement est trop long sur mobile seront pénalisées sur mobile.

Depuis 2010, le moteur de recherche reconnaît que le temps de chargement est utilisé pour le ranking pour les recherches sur desktop. Aujourd’hui avec Speed Update, Google officialise enfin l’importance du temps de chargement pour le référencement sur mobile.

Comment analyser et optimiser la vitesse de vos pages ?

Pour l’instant pas de panique : cette mise à jour aura seulement un impact sur le référencement des pages les plus lentes et dans un premier temps, affirme Google, seuls peu de sites devraient être concernés.

Pour tester la vitesse de vos pages mobiles, plusieurs outils comme Lighthouse et PageSpeed Insights sont disponibles. Ils vous permettront de déterminer si des actions sont à mettre en place pour améliorer leur rapidité. Si vos pages sont trop lentes, un certain nombre d’éléments pourront être corrigés pour vous éviter d’être pénalisé.

Besoin d’aide pour améliorer la vitesse des pages mobiles de votre site ? Faites confiance à l’équipe de Just Search qui analysera les axes à améliorer et vous accompagnera dans le déploiement des actions à mettre en œuvre.

Jeudi 14 décembre, la commission fédérale des communication (FCC) a décidé d’abolir la net neutrality, l’un des plus grands fondements d’internet. La neutralité du net n’est pas forcément un concept facile à saisir. Alors qu’est-ce que cela veut dire concrètement ?

neutralité net

Que signifie la fin de la neutralité du net ?

Tout d’abord, que les fournisseurs d’accès américains n’auront plus les mains liées et qu’ils pourront mettre en place des « voies rapides » qui favoriseront tel ou tel contenu. Par exemple, sans la neutralité du net, un fournisseur d’accès pourrait estimer que « Netflix (ou encore Youtube, Daylimotion, CanalPlay…) consomme beaucoup de bande passante et décider de ne pas inclure la plateforme de vidéos en ligne à son offre de base afin de proposer Netflix en supplément. Ou de ne pas  le proposer du tout.

Sans neutralité du net, les FAI ont le pouvoir de décider des contenus auxquels vous pouvez accéder et ce, sans réglementation. Aujourd’hui, beaucoup craignent par exemple que certains services créés par les opérateurs soient favorisés par rapport à d’autres qui n’ont pas le soutien des FAI. Ces mêmes opérateurs qui parfois n’ont pas suffisamment de moyens pour se frayer une place avec leurs propres moyens.

Des répercussions en France ?

Il faut observer ce qu’il se passe chez nos voisins outre-atlantique, bien qu’en l’état actuel des choses, l’Europe ait emprunté un chemin totalement différent : le cadre qui a été fixé est plutôt favorable à ce principe-clé.

Tout d’abord, le président de l’Arcep, Sébastien Soriano, a expliqué dans Le Monde qu’il n’y a aucun lien de causalité entre la neutralité du net et les investissements. Selon lui, la décision de la FCC n’aura pas d’impact direct pour l’Europe : « La neutralité du Net est un régime d’obligations qui s’impose aux fournisseurs d’accès à Internet, qui sont soumis à une régulation nationale et européenne ».

Mais le patron du régulateur français des télécoms nous avertit : « on peut s’attendre à ce que cette décision alimente le discours des opérateurs télécoms européens et français en faveur de la suppression de cette législation ». D’autres patrons d’opérateurs télécoms, comme Stéphane Richard (Orange) s’étaient récemment prononcés en faveur de la fin de la neutralité, avant même le vote de la FCC. Pour éviter de connaitre le même sort que les Américains, les internautes européens devront rester vigilants pour défendre leurs droits.

Il y a quelques semaines, le blog du modérateur publiait les conclusions d’une étude sur les usages des réseaux sociaux, après avoir interrogé 1 241 community managers. Selon l’enquête, Facebook, Twitter et Instagram sont les outils les plus utilisés par les entreprises, suivis par LinkedIn et YouTube. Mais comment faire de ces plateformes des tremplins pour votre visibilité, votre notoriété et ainsi attirer à vous une nouvelle clientèle ?

Mettre à jour quotidiennement votre page Facebook

Avec 2 milliards d’utilisateurs actifs par mois (juin 2017), Facebook est le premier réseau social utilisé par les community managers. Il s’agit d’un excellent moyen pour vos clients d’être au courant de votre actualité : les nouveaux services que vous proposez, vos dernières récompenses, les témoignages de vos clients…Chaque entreprise se doit d’y avoir une page régulièrement mise à jour.

Aujourd‘hui, il est plus simple d’avoir une grande vue d’ensemble sur vos affaires grâce aux statistiques de Facebook. Il est désormais plus facile de comprendre quelle est la cible que vous touchez le plus facilement. On sait déjà que l’utilisateur Facebook moyen est une femme de 40 ans. À partir des informations qui vous seront offertes, vous pourrez orienter vos tactiques commerciales. Pour plus de contenus, vous pouvez aussi partager les articles de votre blog et même les actualités de votre secteur de commerce pour alimenter les débats sur votre page.

N’hésitez pas à réaliser des campagnes sponsorisées (Facebook Ads) pour mettre en avant vos contenus les plus pertinents. Grâce aux options de ciblage, vous pourrez ainsi toucher des milliers de nouveaux clients potentiels !

Soigner votre image sur Instagram

Il est possible d’impacter grâce à des citations, des photos ou des vidéos sur le réseau social Instagram. Depuis son rachat par Facebook en 2012, la plateforme de partage de photos a vu son chiffre d’affaire augmenter de manière considérable : 0,8 milliard de dollars en 2015 puis 1,8 milliard de dollars en 2016 avec une prévision de 6,8 milliards de dollars en 2018. 8ème réseau social le plus populaire du moment, Instagram compte 500 millions de membres actifs au quotidien.

Si votre cible est jeune, Instagram est fait pour vous. Ses utilisateurs ont en moyenne entre 18 et 34 ans. Grâce à sa capacité à cibler des publicités en fonction des affinités de chacun, l’impact est immédiat pour un investissement pourtant dérisoire. Faire connaitre votre entreprise sera un véritable jeu d’enfant.

Publier régulièrement sur Twitter

Bien qu’il soit moins impactant que Facebook et Instagram avec ses 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, Twitter reste l’un des réseaux sociaux les plus populaires du monde. L’impact est peut-être moins grand, mais créer et animer un compte Twitter permet de rester en contact avec ses abonnés. Malgré ses difficultés à tirer profit de sa notoriété, Twitter continue d’attirer les internautes.

Les utilisateurs ont en moyenne entre 25 et 49 ans. Pour les moins de 25 ans, c’est avant tout un lieu d’information où l’on peut aussi se tenir au courant des dernières tendances. Impacter la génération Z est donc plus rapide grâce à ce support.

Savoir se vendre sur Linkedin et réaliser des vidéos pour YouTube

Le réseau social des professionnels est le 27e le plus utilisé au monde avec 106 millions d’utilisateurs actifs par mois. En France, l’utilisateur moyen de LinkedIn est un homme âgé de 25 à 49 ans qui vit en région parisienne. Comme il permet de réunir ses relations professionnelles, il  peut devenir la vitrine de votre entreprise pour rassurer vos clients et en mettre plein la vue à votre concurrence.

Quant à YouTube, il s’agit du deuxième réseau social le plus utilisé du monde avec ses 1,5 milliard d’utilisateurs actifs par mois. Même si vous n’êtes pas vidéaste, il est possible de publier des vidéos brèves et simples, comme des infographies animées ou des témoignages de clients afin de vous faire connaître.

Besoin d’aide pour définir et déployer votre stratégie digitale sur les réseaux sociaux ? Faites appel à l’équipe de Just Search pour gérer le community management et les campagnes SMA de vos différents comptes !

Les Services Funéraires – Ville de Paris ont été créés par la Mairie de Paris afin de mettre à la disposition des proches de disparus un accompagnement humain pour l’organisation des obsèques. La Ville de Paris s’occupe donc des funérailles en proposant des prestations complètes et adaptées aux besoins de chacun à Paris et à Champigny. Depuis maintenant 3 ans, l’équipe SEO de Just Search accompagne le développement des sites internet du groupe dans une stratégie exploitant les leviers d’acquisition SEO et SEA (référencement naturel et payant). 

Le challenge

Face à la digitalisation forte de ce marché, le challenge était de permettre à l’offre de la Ville de Paris de rester présente et visible, mais surtout d’être mise en lumière face aux sites concurrents. Car la véritable problématique était de trouver les meilleurs moyens de se démarquer de tous les autres sites offrant le même type de service (organisation des obsèques, marbrerie, contrat de prévoyance, etc.).

L’équipe Just Search a dû réfléchir à la mise en place de tous les sites tout en sachant que la véritable difficulté était de générer du trafic malgré la concurrence.

La stratégie

En faisant appel à Just Search, la Ville de Paris a pu voir l’ensemble des compétences mises en avant dans une démarche de totale transparence, notamment lors de l’accompagnement de la refonte de sites existant vers des versions plus SEO et Mobile-Friendly. Une stratégie multi-leviers a été mise en place afin de développer la visibilité à la fois naturelle de l’offre mais aussi par le biais de campagnes de liens sponsorisés.

Just Search a aussi accompagné la formation de l’équipe vers la transformation numérique. Cela afin de renforcer les compétences internes et leur permettre de comprendre ce qu’il faut changer sur leurs sites internet. Ce, en plus de l’acquisition digitale de leads par le bais de campagnes payantes.

Les résultats

Le pourcentage de transformation digitale a été démultiplié : la visibilité organique sur Google.fr a fortement évolué. Et ces résultats ont été possibles uniquement grâce à AdWords et aux méthodes classiques de SEO.  

Just Search continue aujourd’hui d’accompagner la Ville de Paris. Le développement de nouveaux produits avec mise en place de campagnes d’acquisition spécifiques est envisagé. Nous prévoyons aussi la refonte de plusieurs sites en cette fin 2017 puis en 2018, ainsi qu’accompagnement SEO et la production de contenus pour ces projets.

Vous avez besoin d’un accompagnement pour renforcer votre visibilité et votre notoriété sur le web ? L’équipe de Just Search se tient à votre disposition pour définir et déployer une stratégie adaptée à vos objectifs de performance. Nous définissions des KPIs raisonnables et donc atteignables, évaluons les résultats des actions mises en place et les optimisons.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, il sera plus facile pour vous de mesurer la manière dont vos investissements AdWords génèrent une valeur hors connexion. Avec AdWords Conversion Import for Salesforce, il est maintenant possible de comptabiliser automatiquement les conversions AdWords pour n’importe quel statut de prospect et étape d’opportunité dont vous effectuez déjà le suivi dans Salesforce.Adwords Salesforce

Tout cela vous permet alors d’identifier l’impact de votre investissement AdWords sur les jalons les plus importants de votre entonnoir de conversion. Vous pourrez ainsi augmenter le ROI de vos campagnes. Et avec toutes les informations mises à votre disposition, vous pouvez aussi modifier votre compte AdWords pour vous assurer que vous attirez le bon type de trafic.

Comment optimiser ses campagnes AdWords avec Salesforce ?

Afin que le processus fonctionne, vous devez faire une mise à jour de votre site web, de votre compte Salesforce et de votre compte Adwords, puis suivre toutes ces étapes :

1. Configurez votre compte Salesforce : Créez un champ GCLID personnalisé dans vos objets de prospect et d’opportunité. Sans cet ID, AdWords ne saura pas quel clic attribuer à la conversion. Si le compte Salesforce de votre entreprise est géré par un tiers, vous aurez besoin de l’aide de ce dernier au cours de cette étape.

2. Modifiez votre site Web pour enregistrer l’ID de clic dans un cookie : AdWords vous donnera un morceau de code à ajouter à votre site Web afin de pouvoir collecter et stocker l’ID de clic. Si vous avez un webmaster, il ou elle peut vous aider.

3. Ajustez votre formulaire Web-to-Lead Salesforce : Modifiez le formulaire Web-to-Lead sur votre site Web pour télécharger l’ID de clic (ainsi que le reste des données de formulaire) sur Salesforce. L’administrateur de votre compte Salesforce peut vous venir en aide lors de cette étape.

4. Vérifiez que votre système fonctionne : Ajoutez le paramètre d’ID à l’URL de votre site, soumettez un prospect test et voyez si l’ID est transmise à Salesforce.

5. Associez vos comptes AdWords et Salesforce : Vous devez entrer un nom d’utilisateur et mot de passe pour votre compte Salesforce. Si votre compte est administré par un tiers, demandez-lui de vous fournir un nom d’utilisateur et un mot de passe, ou de se joindre à vous pour cette partie du processus.

6. Définissez les jalons pour lesquels vous souhaitez effectuer un suivi en tant que conversions, ainsi que la fréquence à laquelle ils doivent être vérifiés par AdWords.

7. Importez vos conversions : Vous avez terminé la configuration et vos comptes AdWords vont désormais importer régulièrement vos conversions à partir de Salesforce.

N’hésitez pas à nous contactez afin que nous accompagnions vos équipes marketing et commerciales dans la mises en place de campagnes efficaces !

Depuis déjà de nombreuses années, le marketing participatif est utilisé par les marques afin de séduire un grand nombre de consommateurs. Afin d’utiliser au mieux cet outil de taille, il est indispensable que l’équipe de communication digitale travaille de pair avec la branche marketing. Voici quelques astuces pour utiliser le marketing participatif et le community management et susciter un véritable engagement.

Qu’est-ce que la marketing participatif ?

Il arrive souvent que les marques se rapprochent des consommateurs grâce aux campagnes basées sur le marketing participatif. En quelques mots, il s’agit d’un ensemble de techniques marketing par lesquelles le client ou consommateur est associé au développement ou à l’évolution du produit, pour un regain de créativité.

Grâce à Internet, la plupart des grandes marques l’utilisent de manière récurrente pour se démocratiser et s’assurer que le produit vendu réponde à un besoin d’identité. C’est pour cela que le marketing participatif et le community management peuvent alors s’associer pour créer un réel engagement. Plus précisément, c’est ce taux d’engagement des internautes qui est à rechercher au travers des opérations menées.

Lorsqu’on observe les comportements des internautes sur les réseaux sociaux notamment sur des pages fans ou des communautés, ils se retrouvent tous à entrer au milieu d’un flux d’informations plus ou moins constant. Le rôle du chef de projet digital est d’élaborer de nombreuses stratégies afin d’accroître sa visibilité, sans pour autant être absorbé par les trop nombreuses informations (l’infobésité) diffusées en flux continu sur le web.

Bien que l’engagement soit à ce jour le point central de toutes les actions pour maximiser la visibilité de la marque et permettre un meilleur relais des campagnes, il est tout de même essentiel de se pencher sur les éléments du marketing de demain.

Afin de séduire les internautes, il ne faut pas forcément repenser un produit dans sa globalité, mais étudier plus spécifiquement son image, son packaging car c’est ce qui attirera le consommateur sur le contenu. Mais pour ne pas perdre le contrôle du produit qu’on souhaite mettre en avant, il est possible d’imaginer un concept ouvert, que l’on peut développer sur plusieurs années à venir.

Comment attirer l’internaute qui navigue sur les réseaux sociaux ?

Vous le savez tout autant que nous : attirer l’internaute n’est pas une mince affaire, c’est un objectif au centre de la stratégie digitale de la marque, et un travail sur lequel le community manager prendra le relais. C’est pour cela que l’équipe de communication doit être visionnaire, observatrice et doit analyser et comprendre les comportements d’achats et surtout la façon dont l’internaute use des réseaux sociaux.

Le community manager a un rôle à jouer pour rechercher de l’engagement. Voici une tactique simple et efficace qui peut vous aider à mettre en place votre stratégie : un concours.

Vous pouvez lancer un concours qui va durer entre 1 et 2 mois, le temps d’impliquer suffisamment de monde dans l’opération et d’instaurer un dialogue autour. Il s’agit de recruter des fans pour le community manager.

Pour que les internautes soient impliqués, on peut leur proposer de nouveaux designs à approuver grâce à un système de votes. À la désignation du gagnant, il faut alors appuyer une rétrospective du concours avec les plus beaux designs élaborés qui pourront entretenir les interactions avec les fans de la page. Cela permet réellement de créer et de faire vivre une communauté sur un seul événement marquant, et asseoir ainsi la réputation de la marque.

Besoin d’aide pour mettre en place une stratégie de marketing participatif efficace sur les réseaux sociaux ? Faites appel à l’équipe SMO de Just Search pour assurer le community management de vos comptes, recruter de nouveaux fans et autant de potentiels clients !